Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 21:09

Grève de la faim chez Peugeot Poissy

Sept syndiqués SUD de l’usine PSA des Yvelines exigent l’arrêt de la discrimination syndicale et le harcèlement moral dont ils sont victimes.

Demain, cela fera un mois qu’ils ont cessé de s’alimenter. Dix-sept à vingt et un kilos en moins, des vertiges et des saignements, des risques de séquelles irréversibles : c’est le prix que sept syndiqués SUD dans l’usine PSA de Poissy (Yvelines), dont un délégué du personnel et trois membres de commission du CE, sont prêts à payer pour alerter sur la discrimination syndicale et le harcèlement moral dont ils sont victimes. « On nous a retiré nos postes de travail dès qu’on a commencé à se battre contre les conditions de travail infernales, et on est fliqué en permanence dans notre activité syndicale », explique Ahmed Oubakhti, secrétaire général SUD dans l’usine qui tourne à plein régime pour produire les 208, DS3 et C3 héritées de l’usine d’Aulnay. Bien qu’ils aient obtenu gain de cause devant la cour d’appel de Versailles le 16 mai dernier, qui avait condamné PSA à verser 70 000 euros de dommages et intérêts à l’ancien secrétaire de SUD au titre de « discrimination syndicale » et de « harcèlement moral », rien n’a changé depuis. « Les mêmes personnes qui nous pourrissent la vie sont en place, on n’a toujours aucun moyen pour le syndicat, avec un local vide dans un genre d’entrepôt », dénonce Ahmed Oubakhti. Soutenus par leur centrale syndicale, mais également par le PCF, le PG, le NPA, Attac, la Ligue des droits de l’homme et de nombreux salariés, les grévistes de la faim se disent déterminés à aller jusqu’au bout pour obtenir leur réintégration, face à une direction qui ne leur proposerait qu’une transaction financière pour quitter l’entreprise. François Delapierre, secrétaire national du Parti de gauche, a demandé mardi au ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, d’intervenir. « S’il fait ce geste d’humanité, je constaterai que ce n’est pas un salopard », a-t-il insisté

Partager cet article

Repost 0

commentaires