Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 13:30

~Samedi 31mai à 21h00 : Soirée Fados,

Printemps, la Saison des Amours… Aux Affiches 7 place Saint Michel (M° Saint-Michel) Après les Fados en luttes, présentés le 25 avril, le Coin du fado revient avec un programme de saison : comme toutes les musiques urbaines nées dans les lieux interlopes, le fado parle souvent (mais pas toujours) d’amour. Mais attention, il ne faut pas s’imaginer que la soirée n’évoquera que les amours «désirants» ou romantiques. Il est bien des amours, celui de l’amoureux pour le sujet de son désir, certes, mais aussi celui pour ses proches, celui pour son pays, sa ville ou son quartier, celui pour ses semblables, et d’autres encore….

Et puis il y a des luttes dans les amours (et des amours dans les luttes). Et il y a bien des perditions : la luxure avec ses délices et ses drames, bien sûr, mais aussi des amours impossibles, des ruptures déchirantes (mais pas toujours…), perditions joyeuses ou dramatiques…

Voilà le thème de la soirée, présentée (et chantée aussi un peu) par Jean-Luc Gonneau avec à la guitare portugaise Philippe de Sousa, musicien inventif et grand mélodiste, à la guitare acoustique le jeune et swinguant Nuno Estevens, et la jeune, aussi, et percutante Nella Gia : normal puisqu’elle tient les percussions. Et bien sur la voix de Conceição Guadalupe sensible ou exubérante quand il faut, séduisante toujours. Et comme toujours dans nos soirées, des invités : notre bon camarade et solide fadiste João Rufino, une escouade de la jeune génération, avec Daniela, qui fait par ailleurs les beaux soirs d’un des spots fadistes parisiens (l’Arganier), Anna Martins, qui est aussi présidente d’une dynamique association de jeunes lusophones, et, comme le fado fait maintenant partie du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, la voix venue de Norvège de Johanne Vik et celle, retour du Japon, de Rieko Sakurai, plus la contrebasse de Philippe Leiba, plus, peut-être, des amis de passage (Antonio de Freitas viendra). Et puis, si quelqu’un dans le public se sent d’attaque pour interpréter un deux fados, pas de problème.

C’est dans le Club, la superbe cave aménagée des Affiches, que se tiendra la soirée, à partir de 21h, selon une formule « café-concert ». Les Affiches est le café ciné bar de l’Espace Saint-Michel, 7 place Saint-Michel (M° et RER Saint Michel). P.A.F. : 20 €, incluant une (whisky, porto) ou deux (vin, bière, softs). consommations Une restauration légère est possible au bar du rez de chaussée des Affiches avant le spectacle. Réservation obligatoire, les places étant limitées en répondant à ce courriel ou par téléphone au 06 22 98 60 41 Avec le soutien du Cactus, de Résistance 7e Art et du Cercle Léo Lagrange Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires