Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 19:30

Des dominants très dominés
Pourquoi les cadres acceptent leur servitude

Les cadres ont incarné la société salariale : entre le travail et le capital, ils ont prospéré pendant quatre décennies. Depuis les années 1990, eux aussi subissent les effets de l’intensification du travail, des restructurations dans les entreprises et de la peur du chômage.
Pourtant, les cadres, plus que les autres salariés, semblent embrasser leur condition. Ils trouvent dans le stress, les responsabilités, la compétition, et des marges de manœuvre pourtant réduites autant de sources de gratification symbolique.
Loin d’une adhésion enchantée à l’idéologie managériale, les cadres rencontrés au cours de son enquête par Gaëtan Flocco expriment un rapport au travail qui, malgré tout, relève autant de la réalisation de soi que de l’exploitation. Ainsi, le livre explore l’ambivalence fondamentale qui fait des cadres les complices de leur propre servitude.

Gaëtan Flocco est sociologue au Centre Pierre Naville, Université d’Evry Val d’Essonne. Il travaille sur les questions de dominations et de résistances au travail, de crise financière et de mondialisation, et s’intéresse plus récemment aux sciences et techniques.

Mardi 4 octobre 2016
18 heures

Université Jean Monnet
Amphi E01
Entrée : rue Richard
Tram : arrêt Tréfilerie

Partager cet article

Repost 0

commentaires