Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 15:09

Quatre objets à ce resf.info.

D’abord, et c’est le plus urgent, demander la libération et la régularisation d’Hasanovic Mirnes, père bosniaque de deux enfants menacés d’être rendus quasi-orphelins par des dispositions mises en place par Sarkozy et appliquées de façon intégriste par ses successeurs.

Les deux situations sur lesquelles vous aviez été alertés par le dernier resf.info ont trouvé des issues positives grâce, entre autres, à vos interventions.

Enfin, triste anniversaire, il ya un an, la famille Gashi était expulsée : signez et faites signer la pétition pour le retour de Blendon et de sa famille

 

 

Pour se désinscrire de cette liste d’information, connectez-vous à http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf.info , allez à la rubrique « Abonnés » et entrez votre adresse mail. Vous n’avez pas besoin de mot de passe pour résilier votre abonnement, cliquez juste sur « Résilier »

 

En cas de dysfonctionnement, envoyez un mail à resf-adminsite@rezo.net

 

1)

Libérez M. Hasanovic Mirnes, père de deux enfants,

enfermé au CRA de Lyon

 

M. Hasanovic Mirnes, père de deux enfants, est enfermé au centre de rétention de Lyon depuis le 10 janvier

M. Hasanovic Mirnes, ressortissant bosnien vit en France avec sa femme et ses deux enfants : Minella trois 3 ans et Emrah, 6 ans, scolarisé à l’école Fulchiron à Lyon 5ème. Minella est née à Annecy où Monsieur et Madame Hasanovic étaient venus demander l’asile qui leur a été refusé. Ils ont été expulsés mais sont revenus en 2012 et tenté une nouvelle fois de demander l’asile.

La demande d’asile, traitée en prioritaire c’est-à-dire très vite, a été rejetée et ils ont introduit un recours non suspensif à la CNDA.

La préfecture du Rhône a notifié à M. Hasanovic une OQTF le 14/09/2012.

Mal informé, M. Hasanovic n’a pas contesté cette mesure et le 10 janvier il a été contrôlé sur la voie publique et placé au CRA le même jour sur le fondement de l’OQTF exécutoire. Le tribunal administratif, puis le juge des Libertés ont jugé bon de maintenir un père de famille en rétention en vue de son expulsion donc du démembrement de la famille et donc aussi de briser la scolarisation d’un enfant de six ans.

On ne peut accepter que ces 2 enfants soient privés d’un de leurs parents.

 

Ce qui était inacceptable avec Sarkozy, l’est encore davantage sous Hollande ! Ce père doit sortir du CRA et retrouver les siens. Il doit être régularisé ainsi que sa femme.

 

 

 

Jean-François CARENCO, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône

jean-francois.carenco@rhone.pref.gouv.fr Télécopie : 04 78 60 49 38

Bruno ANDRE, directeur de cabinet  bruno.andre@rhone.pref.gouv.fr

ou dircab.pref69@rhone.pref.gouv.fr  Télécopie : 04 78 60 15 46 

Isabelle DAVID, secrétaire générale de la préfecture du Rhône  

isabelle.david@rhone.pref.gouv.fr Télécopie : 04 72 61 60 86 

Catherine Méric, directrice de la citoyenneté, de l’immigration et de l’intégration

catherine.meric@rhone.pref.gouv.fr Télécopie : 04 72 61 62 41 

Pour faire savoir que ce qui était odieux sous Sarkozy le demeure tout autant sous Hollande, le sentiment amer d’avoir été floué en plus… 

Pour le faire savoir à qui de droit : 

A l'Elysée :
Secrétaire général :
pierre-rene.lemas@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr
Directeur de cabinet adjoint : alain.zabulon@elysee.fr
Chef de cabinet : pierre.besnard@elysee.fr
Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr
Matignon : premier-ministre@cab.pm.gouv.fr

A l'Intérieur :
Dircab
jean.daubigny@interieur.gouv.fr
Conseiller yves.colmou@interieur.gouv.fr
Dircab adjoint renaud.vedel@interieur.gouv.fr
Dircab adjoint
thomas.andrieu@interieur.gouv.fr
Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet sec.chefcab@interieur.gouv.fr

 

 

2)  Le beau travail d’Herculano

Herculano Ribeiro (Capverdien, père d’un enfant français, mis 45 jours en rétention en septembre puis condamné à deux mois de prison ferme pour refus d’embarquer et placé à nouveau en rétention à sa sortie des Baumettes) a, au bout du compte, été libéré par le JLD le 12 janvier. Le courage dont il a fait preuve Le courage dont il a fait preuve : quatre mois de privation de liberté, trois refus d’embarquer, le dernier ayant provoqué de graves violences policières qui l’ont fait hospitaliser presque 24 heures et pour lesquelles un "signalement" a été adressé au Procureur de la République de Meaux et, en cours, une saisine du "Défenseur des Droits". A souligner : l'efficace coordination militante Martigues-Istres-Paris dont il a bénéficié aux aéroports de Marignane et Roissy, à l'hôpital et au T.G.I. de Meaux, jusqu'à la gare de Lyon pour son retour vers la liberté et vers son fils.

http://www.humanite.fr/culture/un-sans-papiers-qui-refuse-son-expulsion-roue-de-c-512693oir

 

3)  « Y-a-t-il des lois en France qui permettent d’expulser un père en abandonnant sa famille ? » avait demandé M. Suladzé au JLD devant lequel il était traduit.  Ce Georgien de St-Brieuc, père d’un enfant de deux ans et d’une adolescente de 16 ans était emprisonné au CRA de Rennes. Il devait être expulsé, abandonnant son petit enfant et sa mère mais aussi sa fille aînée, dont la mère est décédée. La fabrique des orphelins, façon Valls.  

On ne sait pas, pour l’heure, ce qui a décidé les autorités, le préfet du Finistère ou le ministre de l’Intérieur, à renoncer à l’expulsion et à décider de régulariser M. Suladzé, leur conscience ? Ou la crainte du scandale ? Quoi qu’il en soit, il est tiré d’affaire. Et vos interventions n’y sont pas pour rien.

http://www.youtube.com/watch?v=dlL3U1lHgOs&noredirect=1

 

4)  Guéant l’a expulsé il y a un an exactement, Valls l’a mutilé

Enfin, plusieurs situations, certaines héritées de Sarkozy, d’autres engendrées par Valls et Hollande, humainement inacceptables doivent trouver des solutions. Celle de Blendon, hémiplégique de 11 ans à qui le cabinet de M. Valls interdit de se faire soigner en France en est l’un des emblèmes. Comme des dizaines de personnalités, des milliers d’anonymes, vous pouvez demander qu’il soit autorisé revenir en France d’où il a été expulsé il y a un an exactement, le 19 décembre 2012. Guéant l’a expulsé, Valls l’a mutilé. Car s’il n’est pas opéré rapidement, les handicaps dont il souffre vont s’aggraver et devenir irréversibles.

http://www.educationsansfrontieres.org/article45489.html?id_rubrique=  

 




_______________________________________________
Resf.info@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf.info

Partager cet article

Repost 0

commentaires