Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 20:21

Des employés de Spanghero rassemblés vendredi devant la préfecture de Carcassonne, dans l'attente d'être reçus par le préfet.

  - le 18 Février 2013

Spanghero : les salariés vont pouvoir reprendre le travail

Soulagement pour les 300 salariés de l'usine Spanghero de Castelnaudary (Aude) qui espéraient bien reprendre le travail. En effet, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé ce lundi que l'entreprise allait retrouver son agrément sanitaire pour la plupart de ses activités.


Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé lundi que l'entreprise Spanghero allait retrouver son agrément sanitaire pour ses activités de production de viande hachée, de saucisserie et d'élaboration de plats cuisinés. L'entreprise, au coeur du scandale de la viande de cheval faussement estampillée "boeuf", ne pourra pas en revanche reprendre son activité d'entreposage de matières premières congelées, a-t-il expliqué.


Les 300 employés, contraints au chômage technique depuis vendredi, avaient accusé le gouvernement de "condamner à mort l'entreprise" en lui retirant son agrément. "Nous n'avons jamais empoisonné les gens avec notre conserverie et notre saucisserie, cette affaire de carambouille au niveau du négoce est complètement distincte", a redit lundi le délégué CFDT de l'entreprise, Claude Hill. Il martèle que la production des plats cuisinés est "complètement distincte du négoce de viandes" pour lequel Spanghero a été accusé d'avoir revendu du cheval en lieu et place du boeuf, placant l'entreprise de Castelnaudary au coeur d'un scandale européen. "S'ils estiment qu'il y a eu fraude, magouille au niveau du négoce, qu'ils poursuivent leur enquête, qu'ils prennent les gens impliqués, mais qu'ils autorisent les autres activités à travailler", a insisté le délégué CFDT. Le patron national de la CDFT, Laurent Berger, est même monté au créneau en personne lundi matin, estimant que "quand les patrons magouillent, ce n'est pas aux salariés de trinquer". "Il n'est pas normal que ce soit les emplois qui soient menacés alors que ce sont sans doute les responsables de l'entreprise qui ont fait des erreurs", a-t-il insisté.


Le rapport d'enquête sanitaire "complet et définitif" demandé par le gouvernement sur le fonctionnement de l'entreprise Spanghero sera rendu vendredi, a par ailleurs indiqué le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. "A ce stade, 80% du stockage de toutes les viandes a été vérifié, le travail continue sur les 20% restants. Le rapport d'enquête complet et définitif sera rendu vendredi", a précisé Stéphane Le Foll, en assurant disposer à ce stade de "suffisamment d'éléments" pour rétablir en partie l'agrément de l'entreprise. "Pouvez-vous imaginer que j'autoriserai une telle reprise si j'avais le moindre doute?" a-t-il insisté

Partager cet article

Repost 0

commentaires

annonces de travail 11/03/2013 10:03

Bravo et merci pour ton post très complet, , je vous encourage et encore merci pour cet article très utile..bonne continuation.