Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:27
Repost 0
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 22:34
Repost 0
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 20:22
Repost 0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 21:30
Repost 0
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 19:32
Repost 0
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 19:28
Repost 0
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 20:52
Repost 0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 20:05

Forum européen sur la voie chinoise 2016

Dialogue avec la Chine

Mardi 11 octobre 2016, 8h30 - 17h30
Espace Oscar Niemeyer
2, place du Colonel-Fabien, 75019, Paris, métro (ligne 2) Colonel-Fabien

Inscription : inscription@gabrielperi.fr

L’accueil du public se fera dès 8h15.

Pour la seconde année consécutive une journée d’études est organisée entre chercheurs et universitaires chinois et français pour poursuivre le dialogue et rechercher des réponses communes à des défis communs. Des pays comme la Chine, à la recherche d’un nouveau mode de développement propose de nouvelles coopérations internationales. En France et en Europe, des forces politiques et sociales réfléchissent et s’organisent pour créer un monde plus juste, plus sûr, plus humain et plus solidaire. Dans un monde en profond bouleversement de telles rencontres d’échanges sont indispensables pour résoudre les problèmes auxquels l’humanité du XXIème siècle doit faire face. Confronter et partager les analyses, en débattre publiquement, sont les objectifs de ce forum initié en partenariat avec l’Académie des Sciences sociales de Chine, le PCF, la Fondation Gabriel-Péri, les revues La Pensée et Projet, le LEM (Lieu d'études sur le mouvement des idées et des connaissances, attaché au Conseil national du PCF) et le journal l’Humanité.

Programme

8h30 Accueil des participants
9h00 Séance d’ouverture présidée par Xiao Guiqing, Vice-Président de l’Institut marxiste de l’Université de Qinghua .
Intervention de Deng Chundong, Président de l’Institut marxiste de l’Académie des Sciences sociales de Chine (CASS).
Intervention d’Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel Péri.

I. 9h30-11h00.

Quel développement des relations sino-européennes au travers la construction de la Route de la Soie ? Un nouveau partenariat économique avec les pays des régions concernées est-il un pas vers la mise en place d’une sécurité collective ?

Intervenants :

Yu Zaoliang, Vice-Président de l’Institut marxiste de l’Université normale de Nanjing: « De la pensée de la relation internationale des communistes chinois contemporains»

Anne Sabourin, responsable des questions européennes et représentante du PCF au bureau exécutif du PGE: « Quelle coopération avec une Europe en crise ? »

Chen Haiyan, Professeur de l’Institut marxiste de l’Académie de Qilu : « La Nouvelle Route de la Soie et de la ceinture maritime et le développement de la relation sino-européenne »

Francis Wurtz, Député honoraire du Parlement européen : "La "Nouvelle route de la soie": menace existentielle ou opportunité historique ?"

Li Jianguo, vice-chercheur professeur de l’Institut marxiste de l’Académie des Sciences sociales de Chine (CASS)

Modérateurs :

Meng Chunli, vice-secrétaire général de la Fondation des sciences sociales du Pékin

Michel Laurent, Président du LEM

Débat avec la salle

II. 11h00-12h30

Quelle dynamique de transformation de la mondialisation?

Intervenants :

Lydia Samarbakhsh, chargée des Relations internationales à la Coordination nationale du PCF

Tang Zhouyan, Président de l’Académie des sciences sociales de Shandong : « Le changement du concept pour le dynamisme de transformation de la mondialisation »

Frédéric Boccara, économiste, maître de conférences associé à l'université Paris 13, membre du Conseil économique et social: « Quelles réorientations et quelle mondialisation face à la généralisation de la crise financière et de sur-accumulation ? »

Qing Xuan, Directeur de l’Institut marxiste de l’Université du peuple de la Chine : «Les cinq concepts et les expériences du PCC pour la transformation de la mondialisation »

Modérateur :

Zhang Xinping, vice-Président de l’Institut marxiste de l’Université de Lanzhou

Patrick Coulon, vice-Président du LEM

Débat avec la salle

12h30—13h45 Pause déjeuner

III. 13h45-15h15

Comment faire vivre les engagements issus de la COP 21 ? Des actions communes sont-elles possibles dès maintenant ?

Intervenants :

Li Qingxia, Président de l’Institut marxiste de l’Université normale de Haerbin: « De la recherche du concept du développement écologique dans le éco-marxisme »

Hervé Bramy, membre du conseil national du PCF responsable de la commission économique du PCF: « La lutte pour l’environnement, un enjeu politique »

Qing Yicheng, Directeur du département de la recherche du socialisme de l’Institut des études informatiques

Jean-françois Doussin, Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques Faculté des Sciences (Université Paris-Est Créteil)

Modérateur :

Wang Yonggui, Professeur de l’Institut marxiste de l’Université normale de Nanjing

Sylvie Mayer, chercheure en biologie marine; responsable au PCF de l’économie sociale et solidaire

Débat avec la salle

IV. 15h15-16:45

Révolution numérique: quels enjeux nationaux et mondiaux ?

Intervenants :

Lv Weizhou, Directrice du département de la recherche du mouvement communiste de l’Institut marxiste de la CASS : « De l’importance et du maintien du développement de l’innovation»

Yann Le Pollotec, membre du conseil exécutif national du PCF, chargé de la « Révolution numérique »: « Automatisation, robotisation, big data, plateformes, tiers lieux : mutations du travail, fin du salariat et de l'entreprise ?"

Li Jixing, directeur du Centre de la recherche de la théorie harmonique de l’Université de Pékin: « De l’importance de l’innovation du concept »

Jean-Michel Treille : président de GAPSET, spécialisée dans la mise en œuvre des systèmes de pilotage de politiques publiques ou privées: « Révolution numérique et leadership stratégique, opérationnel, des organisations publiques ou privées »

Modérateur :

Ji Yongchao, directeur de la Revue la Sciences sociales de Anhui

Quentin Corzani, de la revue Projet

Débat avec la salle

16h45-17h15 Conclusions

Patrick Le Hyaric, Député européen, Directeur du journal l’Humanité

Deng Chundong, Président de l’Institut marxiste de la CASS

Abonnement à la liste : liste-subscribe@listes.gabrielperi.fr
Désabonnement : liste-unsubscribe@listes.gabrielperi.fr

Repost 0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 20:04

Le Collectif « Pour une Politique de la Relation », créé en 2013 regroupe une quarantaine d’associations, de structures, d’individus, d’artistes... de Lyon, Grenoble, Belley, Paris, Saint-Etienne, Roanne... le collectif existe, pour tenter de donner une forme aux enjeux de l’interculturalité et du cosmopolitisme dans notre monde contemporain, pour dire son refus des replis ethniques et communautaristes. Repli que trop souvent les forces politiques accompagnent.

La liste est longue, interminable des dégâts des politiques et de l’idéologie néo-libérale. Des écarts de richesses insensés, des précarités et pauvretés insoutenables ; depuis plus de 30 ans, des guerres sans fin et la résurgence d’un terrorisme assassin sont le lot quotidien de millions de personnes brisées, réfugiées. Ressurgissent partout à travers le monde les vieilles idéologies xénophobes et racistes, nous vivons le temps des imposteurs et des impostures. Pendant trois jours et a travers de multiples rendez vous le collectif pour une politique de la relation propose de réfléchir collectivement, dans la convivialité, au monde dont nous avons envie et aux conditions pour le construire. Car comme dit l’écrivain Patrick Chamoiseau : " Le monde n’est pas seulement à habiter il est aussi à inventer".

Si nous voulons faire vivre réellement la Démocratie, l’Egalite et la Justice nous savons que le Monde et ses habitants sont en état d’urgence .

ZOOM SUR LA MANIFESTATION...

Soirée d'ouverture le Jeudi 13 Octobre à 18h30 à la Maison des Passages avec le spectacle Le concert sous la langue - Paroles habitantes et musiques d’aujourd’hui par la Tribu hérisson.

Rencontre-débat "Quel monde désirons-nous donc ?"
Avec Roland Gori (psychanalyste et écrivain ), Pouria Amirshahi (Député) et Mario Alves (Centre interculturel de Lisbonne)
VENDREDI 14 OCT À 19H30
musées Gadagne (gratuit sur réservation)

Marionnettes sans frontières
Spectacle de marionnettes, Théâtre, rencontre-débat, ateliers pour les enfants, goûter
SAMEDI 15 OCT de 15H30 à 17H30
musées Gadagne (gratuit sur réservation)

Écrire en pays dominé
autour du texte de Patrick Chamoiseau
Lecture collective, Lecture-spectacle, échanges
SAMEDI 15 OCT de 17H à 21H30
Maison des Passages (Entrée libre)

....... mais aussi des ateliers, un apéro-rencontre, une table de libres, une cantine, un bar .....

Toute la programmation sur www.maisondespassages.org

Repost 0
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 19:35

Un accord cynique entre l'Union européenne et l'Afghanistan

5 millions d'Afghans ont fui leur pays en guerre. 180 000 ont demandé l'asile en Europe en 2015 ! La guerre civile se poursuit depuis des dizaines d'années.

Alors que des milliers de migrants continuent de risquer leur vie en traversant la Méditerranée, alors que des centaines d'entre eux y meurent, l'Union européenne vient de signer avec le gouvernement afghan un accord pour organiser le renvoi massif de déboutés du droit d'asile dans leur pays. En "échange" l'Union européenne contribuerait financièrement au développement de l'Afghanistan.

Le marchandage est tristement habituel avec les pays de départ des migrants : un soutien financier ou économique contre la "réadmission" des déboutés du droit d'asile... L'Afghanistan serait-il devenu un pays "sûr" ? Le ministère français des affaires étrangères considère que "la situation de sécurité demeure très dégradée, fragile et instable", que "les combats revêtent toujours une forte intensité, particulièrement dans le Sud, le Sud-Est, le Centre et l’Est".

Que faut-il de plus ? Rien ne peut justifier le renvoi de réfugiés vers l'Afghanistan (l'objectif de l'UE serait de 80000 expulsions y compris des femmes, des enfants, des mineurs isolés). L'UE doit renoncer à cet accord inique et hypocrite.

L’Union européenne continue de se construire comme un bunker sourd et aveugle à la détresse des migrants, niant leur droit à la sécurité dans le pays de leur choix. Il faut une toute autre politique d'accueil qui respecte les Droits Humains.

Le MRAP soutien l’appel à manifester devant l'Ambassade d'Afghanistan (entre Place de l'Alma et Avenue Ingres à l'angle de l'Avenue Raphael, ce 5 octobre, 15 heures) pour protester contre la signature d'un tel accord.

Paris, le 5 octobre 2016

--

Repost 0