Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 19:59
Repost 0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 19:59
Repost 0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 19:50

Diffusion nationale aux soutiens à Mumia Abu-Jamal

LA DELEGATION ETATS-UNIENNE EN VISITE EN FRANCE

Une délégation états-unienne de la défense et des soutiens à Mumia a séjourné en France du 9 au 16 septembre 2016. Elle était composée de Maître Robert Boyle (avocat de Mumia), Robert Meeropol (fils de Julius et Ethel Rosenberg et président d’une fondation accueillant les enfants de prisonniers notamment) et de Nyle Fort (étudiant en théologie et militant d’une association afro-américaine).

Cette délégation a participé à différentes rencontres à la fête de l’Humanité. Elle s’est ensuite rendue au Parlement européen à Strasbourg à l’invitation de Patrick Le Hyaric, député européen et vice-président du groupe de la Gauche unitaire (GUE/NGL) avec l’objectif de faire pression sur les autorités politique et pénitentiaire de Pennsylvanie pour qu’enfin Mumia et les prisonniers (au nombre de 6.000 en Pennsylvanie) puissent bénéficier du traitement contre l’hépatite C dont ils ont absolument besoin. Une trentaine de députés d’une dizaine de pays différents ont pris l’engagement d’agir au plus vite en ce sens.

Lien pour accéder au diaporama des rencontres au Parlement européen :

https://www.flickr.com/photos/guengl/albums/72157672716591461

Lien pour accéder à la mosaïque de photos de la délégation à la fête de l’Humanité :

http://mumiabujamal.com/v2/fete-de-lhuma-2016/

En pièce jointe, le message de Mumia (en français) diffusé à la fête de l'Humanité.

JOURNEE MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Le samedi 8 octobre à partir de 14 heures, nous vous donnons rendez-vous à la Bourse du Travail de Paris (3 rue du Château d’eau - métro République) pour célébrer les 35 ans de l’abolition de la peine de mort en France. En partenariat avec la mairie de Paris, dix associations dont le Collectif Mumia (*) se mobilisent pour dire non à la peine de mort et affirmer que « l’exécution est l’arme des terroristes, pas celle de la justice ». Cet évènement s’organisera sous la forme d’animations et de rencontres avec des témoins et des victimes.

(*) ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture), Amnesty International France, Association française pour les victimes de terrorisme, Coalition mondiale contre la peine de mort, Collectif français « Libérons Mumia », Ensemble contre la peine de mort (ECPM), FIACAT, FIDH, Ligue des droits de l’homme (LDH), Lutte pour la justice/Save.

LE TRACT POUR FAIRE CONNAITRE LA SITUATION DE MUMIA

Vous le trouverez en pièce jointe. Nous vous vous invitons à le reproduire et à faire signer la carte-pétition actualisée à l’adresse du gouverneur de Pennsylvanie.

COLLECTIF FRANCAIS "LIBERONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Courriel : contact@mumiabujamal.com

Site Web : www.mumiabujamal.com

Repost 0
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 16:58

Le MRAP indigné par les actes antisémites à Lannion

Le MRAP exprime son indignation face aux actes antisémites commis à la médiathèque de Lannion (Côtes d'Armor) : dégradations d'ouvrages traitant de l'histoire de la Shoah et de la Résistance.

Pour Le MRAP cet acte odieux s'inscrit dans le climat de haine qui distille actuellement son poison un peu partout en France. Aucun acte raciste ne saurait être considéré comme « bénin » : Henri Heine, écrivain allemand du XIXème siècle écrivait de manière hélas prémonitoire, « là où on brûle les livres, on finit par brûler les hommes ».

Il assure les habitants de Lannion, ainsi que le personnel de la médiathèque choqués par cet acte, de sa solidarité.

Il transmet cette information à ses comités locaux de Bretagne et à ses juristes.


Le 16 septembre 2016

Repost 0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 20:13

INVITATION

Séminaire : Médias et émancipation

Sous la direction de Laurent Etre, journaliste à l’Humanité, rédacteur en chef adjoint de La Pensée, membre du Conseil scientifique de la Fondation.

La quatrième séance de ce séminaire se tiendra :

le mercredi 28 septembre 2016 à 18h30
Espace Oscar Niemeyer, salle 25
2 place du Colonel Fabien (entrée avenue Mathurin Moreau)
75019 Paris

Inscriptions : inscription@gabrielperi.fr (cliquer sur le lien ou préciser l’objet et la date du séminaire)

Avec Jean Lojkine, sociologue, qui a publié récemment «La révolution informationnelle et les mouvements sociaux» (éditions du Bord de l’eau, 2016),
sur le thème : Quelle alliance de classe pour la révolution informationnelle ?

Présentation :

La révolution informationnelle est riche de potentialités émancipatrices. Le partage de l’information, l’enrichissement de son contenu par les internautes au travers d’échanges non marchands entrent en conflit avec les critères capitalistes d’évaluation (rentabilité, productivité...).

Mais précisément pour cette raison, «le capitalisme a transformé ces possibilités de démocratie directe, de partage, de développement de la personnalité en une division élitiste entre une minorité de décideurs-concepteurs et une masse d’exécutants, même s’ils sont eux aussi très qualifiés», avance Jean Lojkine dans son dernier ouvrage.

Autrement dit, la concrétisation des potentialités émancipatrices de la révolution informationnelle n’a rien d’automatique. Il s’agit au contraire d’un combat politique de longue haleine. Et celui-ci suppose la construction d’une nouvelle alliance de classe, à partir de l’analyse des clivages qui traversent le monde du travail. Ces mêmes clivages que d’aucuns, à l’instar du théoricien du «capitalisme cognitif», Toni Negri, tentent d’escamoter en se référant au concept ambigu de «multitude»...

Repost 0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 20:09
Repost 0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 20:07
Repost 0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 19:33

JOURNEE DE FORMATION DE SAINT-ETIENNE

Dates: 26-27 octobre

Lieu/salles : université Saint-Etienne

Programme :

26 octobre après-midi :

La laïcité entre textes et jurisprudence (Maëlle COMTE-PERRIER, maitre de conférences en droit public à Saint-Etienne, membre du Centre de recherches critiques sur le droit)

La religion dans les établissements de santé (Vincente FORTIER, directeur de recherche CNRS à Strasbourg, auteur de La religion dans les établissements de santé, avec François Vialla (dir.), Bordeaux, Les Etudes hospitalières, 2013).

Religion et prison : un enjeu d’accompagnement social (Corine ROSTAING, sociologue du Centre Max Weber, auteur de De la religion en prison. Enquête sociologique, avec Céline Béraud et Claire de Galembert, Presses universitaires de Rennes, 2016)

27 octobre :

8h.10h

  1. L’affaire Lambert : qu’en dit le droit ? Stéphane CAPORAL (professeur de droit public à l’Université de Saint-Etienne, membre du CERCRID, auteur de Histoire des institutions publiques de 1789 à nos jours, Hachette Supérieur, 2005).
  2. Intervention à domicile et fait religieux : Pierre VIDAL-NAQUET (chercheur associé du Centre Max Weber, auteur de « La contrainte est-elle compatible avec le care ? Le cas de l'aide et du soin à domicile. », avec Antoine Hennion, dans Alter: European Journal of Disability Research / Alter: Journal Européen de Recherche sur le Handicap, volume 9, n°3, Elsevier Masson, 2015).
  3. L’emprise sectaire : Jean-Pierre CHANTIN (docteur en Histoire religieuse contemporaine, membre du Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes à Lyon, auteur de Des "sectes" dans la France contemporaine. 1905-2000. Contestations ou innovations religieuses?, Toulouse, Privat, coll. Hommes et communautés, 2004)

10h-12h

  1. Le personnel peut-il devenir un médiateur en religion ? le cas du Canada : Louis ROUSSEAU (professeur de religiologie à l’Université du Québec à Montréal, auteur de Le Québec après Bouchard-Taylor. Les identités religieuses de l'immigration. Québec, PUQ, 2012).
  2. Faits religieux et quête de sens en adolescence : Ahmed Nordine TOUIL (chercheur du Centre d’analyses et d’intervention sociologiques, à Paris. Auteur de « Jeunesse délinquante et jeunesse en danger : des territoires convergents. Entretien avec Laurent Mucchielli », dans Le sociographe, 2015/5, n° Hors-série 8).
  3. Le vêtement : signe confessionnel ou image d’identité ? : Claude PRUDHOMME (professeur d’Histoire contemporaine à Lyon, rédacteur en chef de la Revue Histoire, Monde et Cultures religieuses).

14h-16h

  1. Accompagner le deuil périnatal – entre enjeux institutionnels et organisationnels et volonté d’être au plus près des attentes des familles : Gaëlle CLAVANDIER (Maître de conférences en sociologie à Saint-Etienne, Centre Max Weber, auteur de Sociologie de la mort. Vivre et mourir dans la société contemporaine, Armand Colin, « U », 2009).
  2. L’impact psychique de la religion : Fréderic PEREZ (docteur en psychologie et clinicien, auteur de « L'espace-rencontre comme lieu de (ré)affiliation et d'étayage parentaux : l'exemple d'un dispositif particulier, celui du Point Vert de Saint-Étienne », dans Dialogue, 2009/1, n° 183).
  3. Les identités : Rachid ID YASSINE (sociologue, directeur du Centre d’étude des religions de l’université de Saint-Louis, au Sénégal. Auteur de Repenser l’identité. Essai de sociologie critique du fait identitaire, Editions Halfa, 2015).

A partir de 16h. retour sur expérience. Chacun choisit le thème désiré. Ce sont des interventions de 30 mn qui présentent des cas précis :

  • "Les soins, les femmes, la laïcité": groupe de travail piloté par la LICRA de la Loire. Animateurs Jean-Pierre CHANTIN et Philippe MARTIN
  • Signes religieux et management en milieu hospitalier : ARFI (Association de Recherche de Formation des Infirmiers, à Saint-Etienne). Animateur Claude PRUDHOMME
  • La religion dans les services de soins : Centre hospitalier universitaire de Saint-Etienne. Animateur Louis ROUSSEAU
Repost 0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 19:30

Des dominants très dominés
Pourquoi les cadres acceptent leur servitude

Les cadres ont incarné la société salariale : entre le travail et le capital, ils ont prospéré pendant quatre décennies. Depuis les années 1990, eux aussi subissent les effets de l’intensification du travail, des restructurations dans les entreprises et de la peur du chômage.
Pourtant, les cadres, plus que les autres salariés, semblent embrasser leur condition. Ils trouvent dans le stress, les responsabilités, la compétition, et des marges de manœuvre pourtant réduites autant de sources de gratification symbolique.
Loin d’une adhésion enchantée à l’idéologie managériale, les cadres rencontrés au cours de son enquête par Gaëtan Flocco expriment un rapport au travail qui, malgré tout, relève autant de la réalisation de soi que de l’exploitation. Ainsi, le livre explore l’ambivalence fondamentale qui fait des cadres les complices de leur propre servitude.

Gaëtan Flocco est sociologue au Centre Pierre Naville, Université d’Evry Val d’Essonne. Il travaille sur les questions de dominations et de résistances au travail, de crise financière et de mondialisation, et s’intéresse plus récemment aux sciences et techniques.

Mardi 4 octobre 2016
18 heures

Université Jean Monnet
Amphi E01
Entrée : rue Richard
Tram : arrêt Tréfilerie

Repost 0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 20:30
Repost 0